Questions fréquentes


voir la vidéo

Alicaments (aliments fonctionnels)
Qu'est-ce qu'un alicament ?

(Également appelé aliment fonctionnel ou nutraceutique) ?

L'alicament ou aliment fonctionnel est une invention de l'industrie agro-alimentaire combinant la notion d'aliment et de médicament. Il peut également être appelé nutraceutique (c'est-à-dire la combinaison entre nutritionnel et pharmaceutique). Un alicament est un aliment de base enrichi en un ingrédient afin d'améliorer la santé, la forme ou de réduire le risque de maladie en général.

Sur son emballage, on peut en général lire les phrases suivantes :

« allégé en… »,

« source de… »,

« riche en … »,

« à teneur réduite en …»,

« à teneur garantie en… »,

« enrichi en… ».

C'est ce que l'on appelle les allégations dites nutritionnelles. Il peut s'agir de margarines aux oméga-3, de lait enrichi en vitamines D, de jus de fruit enrichis en vitamine C, de yaourts aux pré- et pro-biotiques (par ex. Lactobacillus acidophilus, bifidobactéries …).

Les alicaments protègent-ils du cancer ?

L'effet protecteur des alicaments vis-à-vis des cancers constitue une piste de recherche intéressante. Toutefois, dans l'état actuel des connaissances, il est prématuré de faire des recommandations en matière de prévention des cancers humains par une augmentation de leur consommation.

Il n'existe pas de consensus scientifique permettant d'affirmer leur rôle protecteur au regard du cancer.

Une réglementation qui limite l'usage des allégations thérapeutiques

Il faut souligner par ailleurs, que les allégations thérapeutiques, c'est-à-dire « qui font état d‘un lien avec une maladie », sont interdites sur les emballages des produits. D'une façon générale, la réglementation actuelle précise que toute communication sur les produits alimentaires (publicité, allégation sur l'étiquetage) ne doit pas leur attribuer des propriétés de prévention, traitement et de guérison d'une maladie humaine.

Sources

Avis de l'Agence française de sécurité sanitaire des aliments relative aux lignes directrices pour la constitution et l'évaluation de dossiers portant sur les allégations nutritionnelles et de santé revendiquées pour les denrées alimentaires. Afssa – Saisine n° 2006-SA-0182. 10 janvier 2007

Rectificatif au règlement (CE) no 1924/2006 du Parlement européen et du Conseil du 20 décembre 2006 concernant les allégations nutritionnelles et de santé portant sur les denrées alimentaires. Journal officiel de l'Union européenne, L 404 du 30 décembre 2006

« Alimentation, nutrition et cancer. Vérités, hypothèses et idées fausses », 20 novembre 2003, document rédigé à la demande de la Direction générale de la santé (DGS), par Ioana Quintin,Katia Castetbon, Louise Mennen et Serge Hercberg de l'Unité de surveillance et d'épidémiologie nutritionnelle (USEN), InVS – Istna/Cnam

En savoir plus :

Institut national de prévention et d'éducation pour la santé www.inpes.sante.fr

Programme national nutrition santé www.mangerbouger.fr

Ministère de la santé et des solidarités : www.sante.gouv.fr, dossier nutrition.

 

 

<<  Décembre  2017  >>
Sem Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
48 27 28 29 30 01 02 03
49 04 05 06 07 08 09 10
50 11 12 13 14 15 16 17
51 18 19 20 21 22 23 24
52 25 26 27 28 29 30 31



Les centres de dépistage
des cancers en france

 
 
 

Ce site est dédié au dépistage et à la prévention du cancer
Création & réalisation 3wcom