Questions fréquentes


voir la vidéo

Les examens de dépistage

Pour chaque cancer qui se dépiste, il existe un examen de référence pour une population donnée. Cet examen de dépistage permet de détecter, en l’absence de symptômes, des anomalies pouvant faire suspecter une lésion précancéreuse ou un cancer. Lorsqu’une anomalie est décelée, des examens complémentaires plus approfondis sont alors nécessaires pour confirmer ou non la suspicion de cancer.

Le résultat d’un test de dépistage n’est donc pas un diagnostic : au final, seuls le prélèvement et l’analyse des cellules et tissus concernés (examens anatomocytopathologiques) permettent de poser avec certitude le diagnostic de cancer.

Actuellement, des examens de dépistage sont proposés principalement pour le cancer du sein, le cancer colorectal, les cancers du col de l'utérus, de la prostate et de la peau. Le type d’examen et la périodicité peuvent varier en fonction de l’âge et des antécédents personnels ou familiaux.

Le cancer du sein 

Vous êtes invitée tous les 2 ans à réaliser une radiographie des deux seins, appelée mammographie. Cela consiste en 2 radiographies (face et profil) pour chaque sein.

Vous devez prendre rendez-vous chez votre radiologue habituel (même hors département)

Apportez votre prise en charge (lettre d’invitation), votre carte vitale ainsi que vos anciens clichés pour pouvoir les comparer.
Le radiologue renseigne votre fiche de dépistage, fait l’examen clinique de vos seins et la mammographie.
La durée totale de l’examen n’est que d’une quinzaine de minutes. Votre radiologue interprète votre mammographie, procède à des examens complémentaires si ceux-ci sont nécessaires et vous donne un compte-rendu provisoire de votre examen.

La deuxième lecture de vos clichés se fait à l’ADECA 46.

Si votre mammographie de dépistage est normale (ACR 1 ou ACR 2), votre radiologue adresse vos radiographies à l’ADECA 46. Un deuxième radiologue spécialement formé à la lecture des mammographies procède à une deuxième lecture de vos clichés.

Le résultat final accompagné de vos clichés vous est adressée. Un courrier de résultat à votre médecin traitant et à votre gynécologue est aussi envoyé.
Une surveillance plus ou moins rapprochée ou d’autres examens complémentaires peuvent être indiqués si nécessaire.

 

Le cancer colorectal

Le dépistage du cancer colorectal se fait en deux étapes :

1° étape : Les hommes et les femmes de 50 à 74 ans (sans antécédents de polypes ni de cancer colorectal) sont invités tous les 2 ans à réaliser un test de recherche de sang occulte dans les selles.
Vous prenez rendez-vous chez votre médecin traitant. Il vérifie vos antécédents, vous donne le test, vous explique le mode d’emploi et la conduite à suivre : un nouveau test dans 2 ans si le test est négatif ; une coloscopie si le test est positif (3% des cas). 

2° étape : si votre test est positif, une coloscopie doit être réalisée.
La coloscopie est l’examen de référence pour mettre en évidence des éventuelles anomalies du côlon et du rectum. Au cours de l’examen, l’exérèse des polypes est pratiquée. Elle est réalisée par un gastroentérologue, des rares complications existent.

 

Quels sont les signes qui doivent m’alerter ?

Chaque cancer présente des signes d'alerte particuliers. Il est cependant important de connaître les plus courants :

fatigue persistante ou amaigrissement sans raison
modification de la voix, persistance d'une voix enrouée, toux persistante
présence de sang rouge ou noir dans les selles, troubles du transit intestinal d'apparition récente (diarrhée ou constipation inhabituelle)
évolution de l'aspect d'un grain de beauté (forme, taille, épaisseur, couleur)
petite plaie qui ne cicatrise pas, sur la peau ou dans la bouche
apparition d'une grosseur dans un sein, modification de la forme d'un sein
grosseur sur le devant du cou, dans un testicule, plus généralement n'importe quelle grosseur qui ne diminue pas
pertes de sang en dehors des règles et après la ménopause.

Bien sûr, la présence de ces signes ne veut pas dire nécessairement qu'on a un cancer. Mais ce sont des signes qu'il ne faut pas négliger et qui doivent conduire à consulter son médecin traitant.

<<  Décembre  2017  >>
Sem Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
48 27 28 29 30 01 02 03
49 04 05 06 07 08 09 10
50 11 12 13 14 15 16 17
51 18 19 20 21 22 23 24
52 25 26 27 28 29 30 31



Les centres de dépistage
des cancers en france

 
 
 

Ce site est dédié au dépistage et à la prévention du cancer
Création & réalisation 3wcom